Carnet de Guerre DE ROB ROY 1939-1944

Le Livre 

Le livre reprend dans son intégralité les textes et les illustrations réalisés par Robert de la Rivière (1909-1992), dit Rob Roy .Avec beaucoup de pudeur et d’humour parfois, ce qui peut paraître surprenant dans cette période. Il retrace la Deuxième Guerre mondiale, vécue par lui, de sa mobilisation en 1939 à la libération de Paris en 1944. Il raconte le conflit au quotidien.
L'essentiel de cet ouvrage est consacré à la période des combats de mai et juin 1940 et de sa captivité, en Autriche. Il décrit et dessine cette guerre comme une grande aventure qui dépasse l’homme. L’homme que l’on retrouve dans chaque illustration, dans les moindres détails.
Ce témoignage d’une grande précision décrit, sans porter de jugement, des situations sincères, colorées, précises et vivantes.

Couverture.tif

Un livre format 25x28,5 cm de 128 pages quadrichromie sur papier Modigliano neve composé du récit et de plus de 70 dessins et aquarelles originales de Robert de la Rivière.

Le livre, est vendu au prix de 38 Euros TTC +6 Euros de frais de port.

RR-Rob-Roy-septembre-1939.jpg

Né à Mont-de-Marsan dans les Landes, le 3 octobre 1909, Robert de la Riviere fut, dès sa jeunesse un amoureux fou du dessin et n'a cessé de peindre et de croquer tous les évènements qui ont traversé sa vie.

Passionné d’automobile, il avait même inventé le moto cross dans les dunes de Royan

Après la déclaration de guerre en septembre 1939, il est mobilisé  au 19ème régiment Train-Auto à Paris et c’est en mars 1940 qu’il sera affecté à la 3ème  division cuirassée, et sera positionné dans la région de Mourmelon dans la Marne.

En raison de ses compétences en mécanique il sera affecté à la 250ème Compagnie automobile de QG.

Le 10 mai 1940, la Wehrmacht envahi les Pays Bas, le Luxembourg et la Belgique, alors qu’interviennent les premiers bombardements aériens sur la France, qui sera envahie  quelques jours après.

La 3ème DCR  entame son mouvement sur Vouziers; mouvement ralenti par l’état des routes, la population  fuit et les troupes se replient ; différentes contre-attaques seront tentées afin de rejeter l’ennemi au delà de la Meuse, mais, en vain, la brèche de Sedan ne fait que s’ouvrir de plus en plus.

A partir du 24 mai la division se replie face à l’efficacité redoutable des « Panzer Division »,  et malgré une résistance  de tous les instants, Robert de la Riviere sera fait prisonnier le 16 juin à Saint Didier près de Saulieu.

En quelques semaines l’armée française est  anéantie. L’armistice sera signé le 22 juin 1940.

S’en suivra alors pour Robert de la Riviere une longue route pour rejoindre Troyes et embarquer dans des wagons pleins a craquer de prisonniers  en direction du camp  de Krems en Autriche pendant que la population civile subit l’exode.

Après plusieurs tentatives d’évasion, Robert de la Rivière  réussira dès le 13 décembre 1940 à quitter ce camp.

Après un passage par la Suisse, Perpignan, Sanary et Lyon, il passera  la ligne de démarcation  en mars 1941  et retrouvera sa famille à Chatou, dans la banlieue parisienne.

C’est alors toute la période de l’occupation allemande  pendant laquelle Robert de la Riviere, à Chatou,  tour à tour agriculteur, représentant de commerce, fera de son possible pour faire vivre sa famille.

Après il sera cité à l’ordre du régiment pour avoir fait preuve de bravoure dans des conditions très difficiles

Sous le pseudonyme  de Rob Roy (créé à partir des initiales de son nom et de celui du célèbre héros, Rob Roy, de l’écrivain Walter Scott) , Robert de la Riviére  fort de son talent de dessinateur, fera ensuite revivre la grande époque  de la  compétition automobile,  les « Vintage »,sa passion.

Homme courageux, énergique et enthousiaste, Robert de la Riviere  continuera après la guerre à peindre, pour son plaisir, les bolides de la grande époque et ce jusqu'à la fin de sa vie en octobre 1992.

L ensemble des dessins presents dans cet ouvrage ont l objet d'une donation des enfants de la artiste aux Archives Nationales en Octobre 2017